Ecriture autour des droits de l'enfance et des droits de l'Homme.

Les lettres colorées et la liste du vocabulaire des droits de l'enfance favorisent d'une manière ludique et créative l'expression personnelle. Les enfants réalisent des petits cadeaux pratiques "fait mains". Valable en milieu ordinaire comme en milieu spécialisé et pour tous les âges.  Ci-dessous petits exemples de poésie à réaliser avec les enfants dès le CP.

 

logo-jme-2011.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








www.droit-enfance.org remplace l'adresse enfance-education.org


1er prix départemental (Cycle 3)

H é ! Ho ! Je suis un petit garçon comme toi.

A s-tu peur de moi ?

N on, je n'ai pas peur de toi.

D onne-moi la main,

I l ne faut pas avoir honte.

C omment tu t'appelles ?

A pproche-toi de moi, s'il te plaît.

P rends ma main et pose-la sur ton cœur

E nsemble, nous serons beaucoup plus fort

 

 

Toi et Moi - 2ème prix départemental (Cycle 3) -

T u es mon meilleur ami

O h ! Tu es si gentil

I l fallait que je te le dise

E s-tu le seul qui osera me regarder ?

T u es si généreux

M oi je pense toujours à toi

O h ! Je sais que je suis différent

I l suffit juste de me connaître un peu...

 

 

"Le monde"


Tout en écrivant

Je vois passer dans mes yeux

Des mots chaleureux

La terre

Le feu

L'eau

La rivière

Et des marguerites blanches

Je siffle le soleil

Il me voit et

me regarde de plus près

Je caresse le vent d'ouest

Qui souffle sur mon visage

J'écoute un oiseau

Libre dans le ciel

Ce matin il fait beau

Je suis une hirondelle

Claire

 

Poèmes écrits dans une classe de Cours Moyen de Haute-marne

un-trou-d-insecte-se-cache-dans-la-patte-superieure-avec-un-petit-mot-quand-on-veux-dedans.jpg












 







 

Petite graine

Petite flamme

Tu me charmes

Et toi l'eau

Tu me fais beau

Avec toi le vent

Je suis un enfant

Et toi la terre

Tu es comme une mère

Moi petite graine

Je vous aime

Thibault

 

391416-10150360522273318-593579778-n-2.jpg




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Petit papillon"

 

J'aime tes couleurs vives.

Tes ailes

Caressent le voile des étoiles.

Le soir

Ta dentelle de miel

Eclaircit le soleil.

Quand un rayon de brume

Se lève haut dans le ciel

Et dessine la lune

Petit papillon tu t'allumes

De petites plumes

Lena

 

elea.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CONTE DES SENTIMENTS

 

Il était une fois,

Une fois il n’était pas,

Un pays charmant,

Ou vivaient les sentiments:

 

La Joie,

La Confiance

L’humilité,

Ainsi que tous les autres, l'Amour et même la Naïveté !

 

Comme sur toutes les planètes,

Sur celle des sentiments,

On y trouve les tempêtes,

Le soleil et le vent…

 

Mais un jour, avertie par la peur, la colère s’écria:

« Une tempête sera bientôt là ! prenons le vent !

Redressons nos mâts, Il est juste temps ! »

 

La peur ajouta :

« Fuyons pour un autre pays !

Où il n’y a ni tempêtes ni pluie ! »

 

Cependant l’Amour et l’Amitié voulaient rester…

 

Mais la peur avait tout chamboulée…

Elle annonçait un effroyable raz de marée,

Tandis que la colère rêvait d’iles ensoleillées !

 

Ainsi presque tous appareillèrent,

Sur des radeaux de fortunes !

Et des yachts valant une fortune. 

 

La joie, La confiance et l’humilité restèrent.

De l’Amour et de l’Amitié solidaires…

 

En effet, comme leur deux amies,

Ils avaient toujours défendu,

Que le vent le tonnerre et la pluie,

Valaient la peine d'être vécus.

 

Cependant, quand la tempête fut trop forte,

Confiance appela à l'aide…

 

Et soudain, tout près d’eux, on entendit un long sifflement,

C’étaient Silence et Oubli qui glissaient sous le vent,

À bord d’un superbe trimaran,

Le « nec plus ultra » de tous les océans.

 

Confiance s’écria :

« Silence et Oublie, pouvez-vous nous emmener? 

Nous sommes si fatigués,

Nous avons froid et sommes tout mouillé…»

 

« Non répondit Oubli,

Vous risquez de nous éclabousser

Et peut-être même nous faire chavirer…

Vous n’avez cas faire comme nous

Vous taire et nous oublier ! »

 

Soudain un grand fracas les fit sursauter,

La fierté et le mépris passaient dans un magnifique sous-marin cuirassé.

 

« Fierté, aide-nous je t'en prie! » dit Confiance,

« Mépris, aidez-nous ! », renchérit Humilité

 

Fierté  répondit :

« Vous voilà bien nu !

On vous avait prévenu !

Ou est votre pudeur ?

Vous nous faites peur…

On ne peut pas vous aider,

On souhaite notre tranquillité !!! »

 

Et Mépris précisa :

« On ne vous connait pas

Ne nous approchez pas ! » 

 

Soudain, en haut d’un grand arbre une petite voix dit:

« Venez mes amis, montez dans notre nid, qu’ensemble on joue et on rit» !

C'était l’Entente, l’Espérance et l’Empathie …

 

Humilité dit :

« Qui vous a inspiré d’ainsi oser nous aider? » 

L’entente répondit : « C'’est l’empathie ! »

« L’empathie ? » interrogeât la Joie…

« Mais qui est cette intelligente et belle amie ? »

 

L’Esperance répondit:

"L’Empathie semble parfois naïve,

Mais elle est capable de réconcilier la colère et la peur,

Avec une écoute active…

Et le langage du coeur... »

 

Date de dernière mise à jour : 07/10/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site